skip to Main Content

Au sujet des parleurs futiles et importuns

Référence au chapitre 15 du Livre I des Nuits attiques (évoqué sous le titre latin Qui sunt leves et importuni locutores dans le texte original du Cymbalum) qui est consacré effectivement à dénoncer les personnes bavardes et excessivement loquaces… comme Hylactor?

Back To Top
×Close search
Rechercher