skip to Main Content

Celia

Le nom de Celia est habituellement expliqué par l’étymologie latine de cœlia qui renverrait au ciel.  Certains commentateurs utilisent le prétexte de cette étymologie pour voir dans le monologue de Celia une méditation mystique, voire néoplatonicienne sur l’amour divin, interprétation fortement contestée par d’autres interprètes qui voient en Celia simplement l’amante éconduite, punie par le fils de Vénus pour avoir refusé les avances de son amant. Certains critiques ont proposé une lecture biographique (impossible à démontrer) de cet épisode en prétendant qu’il s’agirait d’une allusion à l’amour inassouvi de l’auteur présumé du livre, Bonaventure Des Périers, pour Scholastique (Claude) de Bectoz, abbesse et poétesse connue à l’époque, qui aurait refusé les avances de ce dernier.

Back To Top
×Close search
Rechercher