skip to Main Content

Cent nouvelles nouvelles

Les Cent nouvelles nouvelles est un célèbre recueil de contes composé en 1462 pour le duc de Bourgogne, Philippe le Bon. D’origine incertaine, il est considéré comme le premier recueil moderne de nouvelles dans la littérature française. La référence au « collier (carequant) de pierreries » au début de la phrase n’est pas claire. Certains commentateurs ont supposé que le « qui » devrait se lire « qu’il » et ont donc proposé de séparer ces deux parties de la phrase pour qu’elles réfèrent à deux items distincts : le collier et le recueil de nouvelles. D’autres supposent que le collier évoque le chapelet catholique qu’on égrène en priant et qui serait ici relié (par ironie) au chapelet de nouvelles pas toujours très catholiques de ce recueil.

Back To Top
×Close search
Rechercher