skip to Main Content

écrire les uns contre les autres

À l’époque où paraît le Cymbalum mundi, la querelle Marot-Sagon (1534-1538) fait rage. Elle oppose ces deux poètes et leurs disciples qui s’échangeront plusieurs publications incendiaires (une trentaine au moins). L’auteur présumé du Cymbalum, Bonaventure Des Périers, a lui-même participé à cette querelle (du côté de Clément Marot) en s’attaquant à François Sagon dans le recueil collectif Les disciples et amys de Marot contre Sagon, La Hueterie et leurs adherentz, publié la même année et par le même imprimeur-libraire que le Cymbalum (Jean Morin, Paris, 

Back To Top
×Close search
Rechercher