skip to Main Content

évangélique

Ce terme, employé aujourd’hui pour désigner des dénominations protestantes, désigne – dans la France du seizième siècle – une conception du christianisme qui se situe entre l’orthodoxie catholique dominante et le protestantisme de la Réforme. Inspiré par la « devotio moderna », le souci de revenir au texte des Évangiles et une spiritualité plus personnelle (à tendance parfois mystique), l’évangélisme (auquel on a notamment associé Marguerite de Navarre et Rabelais) avait l’espoir de réformer l’Église de l’intérieur… et a été attaqué tant par les Catholiques orthodoxes que par les Protestants qui ont rompu avec l’Église de Rome.

Back To Top
×Close search
Rechercher