skip to Main Content

Gargilius

Horace se moque d’un (mauvais) chasseur nommé Gargilius dans ses Épîtres (VI, Livre I). Certains critiques ont vu dans ce nom une allusion (phonétique) à Gargantua afin de justifier leur identification du chien de ce Gargilius, Pamphagus, à Rabelais.

Back To Top
×Close search
Rechercher