skip to Main Content

l’utile silence de vérité

Certains commentateurs ont pris prétexte de cet énoncé (et de la position du chien Pamphagus dans le prochain dialogue) pour voir dans le Cymbalum mundi un « éloge du silence ».

Back To Top
×Close search
Rechercher