skip to Main Content

Mercure

Personnage principal de ces dialogues, Mercure, équivalent romain du Hermès grec, est d’abord le « messager » des dieux, mais il est aussi le dieu du commerce, des voyages, de la communication, de l’éloquence… ainsi que de la ruse, du mensonge et des voleurs! Il faut savoir cependant que plusieurs commentateurs pensent que ce dieu ici descendu sur terre pour faire relier le livre de son père Jupiter pourrait également représenter Jésus-Christ, ce qui donnerait évidemment une toute autre signification au Cymbalum mundi
Mercure est l’unique personnage à intervenir dans plus d’un dialogue du Cymbalum mundi : il en est la figure principale la plus emblématique… et la plus « hermétique ». L’auteur reprend la plupart des caractéristiques habituelles du dieu Mercure qu’on représente le plus souvent comme un jeune homme coiffé d’un chapeau à large bord, tenant un caducée et portant des sandales avec des « talaires » (de petites ailes aux talons) qui lui permettent de voler. 

Back To Top
×Close search
Rechercher