skip to Main Content

ne pas croire

Tout ce passage sur la fiabilité du témoignage visuel opposé au témoignage de l’écriture n’est pas innocent dans un dialogue où le livre de Jupiter (et donc la Bible?) constitue le thème central. L’opposition du témoignage des sens à l’autorité de l’écriture (ou des Écritures!) traverse tout le livre. N’oublions pas non plus que le soi-disant traducteur de ces dialogues s’appelle Thomas, l’apôtre qui refuse de croire à la résurrection du Christ même s’il le voit (du moins, tant qu’il n’a pas touché ses plaies), un épisode rapporté par l’écriture dans les Écritures, plus spécifiquement dans l’Évangile de Jean (Jn 20, 24-29).

Back To Top
×Close search
Rechercher